Pain Croissant

Octobre 2015


Du gâteau de la Toussaint à la galette des Rois
Philippe Schelstraete, votre boulanger pâtissier de Cheverny vous propose de partager en famille le gâteau de la Toussaint avec sa recette d’origine (bis­cuit amande avec une crème chiboust - citron et éclats de pistache - garni de fram­boises et caramélisé) et aussi une nouvelle recette aux griottes.
Tous les week-ends, autour d’un café ou d’un thé, venez déguster les kouglofs et les viennoiseries faites maison. Pour la tradition­nelle galette des rois, Philippe et son équipe vous réservent une surprise dont le brevet est déjà déposé.

Ne manquez pas le rendez-vous de ce début d’année 2016.

Au Pain Croissant
Rue du Chêne des Dames
41 700 CHEVERNY

Le Héron - La Grenouille n° 29 - Octobre 2015

Octobre 2010

Avec l’ouverture de la boulangerie, un nouveau pain est arrivé à Cheverny : le “pain croissant” dont le brevet et le nom ont été déposés à l’INPI. 

Titulaire d’un CAP de boulanger en 1978, puis de ceux de pâtissier et de chocolatier, Philippe Schelstraete, qui est poitevin, a ouvert boutiques d’abord dans le Cher, puis dans le Loiret et, depuis quelques semaine dans le Loir-et-Cher ! 

La Grenouille, toujours curieuse, a voulu en savoir plus et a interrogé le boulanger. Voici sa réponse : “Un pain a toujours eu du goût et pourtant c’est devenu une chose assez rare. Pétri d’une certaine façon et fabriqué à la main (je ne vous dirai pas tous mes secrets), le pain croissant est fabriqué avec amour. Par sa forme, il se nomme croissant, mais sans aucune parenté avec la viennoiserie. Sa mie d’un blanc crème et bien alvéolée lui confère toutes ses qualité gustatives, caractéristiques de la base d’un bon pain. Il n’a pas d’aspect brioché et c’est un pain qui, grâce à sa fabrication spéciale, a un potentiel de conservation supérieur.” 
Philippe Schelstraete perpétue donc les traditions anciennes, chose rare de nos jours. Il fabrique aussi, bien sûr, tous les pains spéciaux et de la pâtisserie. Ses spécialités : les sablés et glaces maison et 2 créations : Le Cheverny, qui est un gâteau composé d’un biscuit amande, praliné croquant et crème chocolat, et le Gâteau Grenouille qu’il faut absolument goûter ! N’oublions pas le salon de thé qui s’est ouvert en même temps que la boulangerie, et qui offre la possibilité, dès 7 heures le matin, de prendre un café ou un petit déjeuner complet ; le midi de la restauration rapide, et l’après-midi une pause thé (avec sa meilleure amie, par exemple !) 

Bienvenue donc à Philippe Schelstraete et à son épouse. 
  
Le Héron - La Grenouille n° 9 - Octobre 2010